Bukowski grandit à Saint-Priest. Œuvrant depuis une dizaine d’années dans l’ombre, Lucio Bukowski, écrivain à la plume à la fois poétique et anarchiste, a lentement mûri un rap aux influences littéraires telles que Dylan Thomas, Charles Bukowski, Dostoïevski ou encore Louis Calaferte, autour d’un sentiment de spleen omniprésent dans ses textes2.

« Le Lyonnais est de ceux qui pratiquent le rap pour sa puissance poétique, ne visent ni un hypothétique succès commercial, ni les colonnes littéraires, préférant approcher des émotions indicibles, des dilemmes bien réels et ses angoisses intimes qui n’ont pas le sens des affaires3. »

Lucio Bukowski montre au travers de nombreux textes ses affiliations idéologiques à l’anarchisme (il cite Bakounine, Orwell et Kropotkine à plusieurs reprises pour illustrer son attachement).

Sources : wikipedia